L’uniatisme chez les Slaves : cultures religieuses, affirmations politiques et constructions territoriales en Europe centrale et orientale (XVIe-XXIe siècles)

Posted in Saison 2023-2024

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Live
Diffusé sur singer-polignac.tv

Colloque sous le haut patronage et en hommage à Madame Hélène Carrère d’Encausse

Avant-propos

L’histoire des catholiques de rite grec, ou « uniates », reflète les tensions qui se trouvent aux origines de l’actuelle guerre russo-ukrainienne. Ce colloque international a pour objectif de mieux faire comprendre l’histoire d’une minorité méconnue en France, voire en Europe occidentale. Cette perspective paraît d’autant plus pertinente que l’impact de l’uniatisme sur la redéfinition récurrente des frontières à la fois politiques et culturelles, remodelant un immense espace situé à la croisée des anciens empires russe, ottoman et autrichien, pèse de tout son poids sur les reconfigurations géopolitiques en cours, affectant l’Europe orientale. 

A partir du pontificat de Grégoire XIII (1572-1585), un regain d’intérêt pour les chrétiens orientaux donna lieu à un modèle unioniste post-tridentin acceptant dans l’obédience pontificale différentes Églises orthodoxes locales, sises sous l’autorité de monarchies catholiques en Europe orientale et au nord de la Péninsule balkanique. La constitution de ce réseau uniate posa le problème de la redéfinition des appartenances communautaires à l’intérieur d’un ensemble culturel commun, issu de l’ancienne Slavia orthodoxa.

Malgré les persécutions systématiques subies au fil des siècles, les uniates marquèrent les identités impériales, communautaires et régionales, affermissant les rapports entre les appartenances confessionnelles et les revendications nationales. La politisation de ces Églises catholiques de rite oriental, avec leur cheminement ecclésiologique, restent une des raisons majeures de leur destin mouvementé ou du moins complexe jusqu’à nos jours. Après la restauration du patriarcat de Moscou en 1943, les Églises gréco-catholiques de l’Europe du Centre-Est durent affronter une offensive transfrontalière destinée à établir un front panorthodoxe voulu par Staline après 1945. Les accents qui marquèrent cette diplomatie ecclésiastique, largement pénétrée par la rhétorique politique déployée par le pouvoir soviétique sur la scène internationale, se retrouvent aujourd’hui chez Vladimir Poutine et le patriarche Cyril aux côtés des références à la politique impériale du XIXe siècle, largement répressive.

 

Programme

Lundi 23 octobre 2023

9h45 Accueil et inscription des participants

10h15 Ouverture du colloque par Francine-Dominique Liechtenhan

10h30 Introduction du colloque par Laurent Tatarenko

SESSION 1

Les chrétiens slaves orientaux face à l’éclatement confessionnel (deuxième moitié du XVIe – milieu du XVIIe siècle) 

10h45 Laurent Tatarenko (Centre de civilisation française et d’études francophones de l’Université de Varsovie) : Les projets unionistes des clergés slaves orientaux des XVIe-XVIIe siècles : une cartographie des appartenances religieuses par-delà les confessions.

11h15-11h30 Pause

11h30 Alicja Nowak (Université jagellonne de Cracovie) : The formation of the Ruthenian clergy in the context of the Union polemics at the turn of the 16th and 17th centuries.

12h Vera Tchentsova (EPHE-PSL) : Gedeon Swiatopołk-Czetwertyński (ci. 1634-1690) : ambitions ecclésiastiques et frontières confessionnelles dans la métropole de Kiev du XVIIe siècle.

12h30 Discussion

13h-14h Déjeuner


SESSION 2

Réformes disciplinaires et consolidation administrative (milieu du XVIIe siècle – milieu du XVIIIe siècle)

14h Benjamin Landais (Université d’Avignon) : Les projets avortés d’Union avec les orthodoxes dans le Banat habsbourgeois du XVIIIe siècle

14h30 Wioletta Zielecka Mikołajczyk, (université Copernic de Torun) : Tradition and change. The functioning of the Uniate episcopal curia in the Kyiv Metropolis during the 18th century.

15h-15h30 Pause

15h30 Melchior Jakubowski (Académie polonaise des sciences) : Reconstructing Uniate identity. Spatial and architectural changes in Basilian monasteries in the eighteenth century

16h Francine-Dominique Liechtenhan (Centre Roland Mousnier, UMR 8596) : Créer une hiérarchie orthodoxe en Pologne : la Congrégation de Pinsk et ses suites.

16h30 Discussion

17h Fin de la première journée


Mardi 24 octobre 2023

9h30 Accueil et inscription des participants

SESSION 3

Le catholicisme oriental dans les projets des empires (fin du XVIIIe – début du XXe siècle)

9h45 Alfons Brüning (Institute of Eastern Christian Studies, Radbound University, NL) : Uniate confession as « imagined community ». How Uniate confessional identity pre-shaped national movements

10h15 Jarred N. Warren, Ludwig (Maximilian University of Munich) : Panslavism, Polish Nationalism, and the Uniate Catholic Church, 1846-1856

10h45h-11h Pause

11h Giuseppe M. Croce (AAV) : La perception romaine des Églises uniates en Roumanie et en Galicie (XIXe-XXe siècles) à travers les écrits de C. Korolevskij, N. Franco, V. Vannutelli.

11h30 Agnieszka Pufelska (Nord-Ostinstitut Lüneburg) : Shared loyalties: The Uniate Church and the Polish National Movement.

12h Anne Hultsch (Institut d’Etudes slaves, Université de Vienne) : Unionism as a Response to Uniatism? On the Influence of Unionism on Russian Emigration in Czechoslovakia (in the 1920s/1930s)

12h30 Discussion

13h-14h Déjeuner

SESSION 4

Re-constructions étatiques et polarisation politique (XXe – XXIe siècles)

14h Iryna Dmytrychyn (INALCO) : L’Eglise gréco-catholique au temps du Holodomor

14h30 Oleksander Zajcev (Université catholique de Lviv) : Greek Catholic Church and Ukrainian nationalism during the interwar period

15h30-15h45 Pause

15h45 Natalia Shlikhta (National University of Kyiv-Mohyla Academy) : Individual Dimension of ‘Reunification’: How Fr. Datsyshyn (1914-1993) ‘Became an Orthodox’ but ‘Remained a Greek Catholic’

16h15 Kerstin S. Jobst (Université de Vienne) : The Afterlife of a Greek-Catholic Saint. The Veneration of Jozafat Kuncevych in Vienna in the 20th Century

16h45 Discussion

17h15 Conclusion

17h30 Clôture du colloque