Bahaa El Ansary

Publié dans Résidents actuels

en résidence depuis juillet 2019

''One of the young voices who play a part in shaping Egypt's cultural future.'' BBC Radio3.

Né en Égypte en 1991, Bahaa El Ansary est compositeur et improvisateur musical. Il a étudié la composition à l’Académie des arts du Caire, au conservatoire de Bordeaux ainsi qu’au conservatoire de Boulogne-Billancourt. En 2019, il obtient son Master of arts in Opera making and writing à la prestigieuse Guidhall School of Music and Drama à Londres, en association avec la Royal Opera House. Il a également participé à la 46e édition de l’académie internationale Summer Course for New Music à Darnstadt en Allemagne.

On a déjà pu entendre les œuvres de Bahaa dans des festivals et salles de renom en Europe (festival EstoVest à Turin, Fête de la musique à Paris, Gaudeamus Muziekweek à Utrecht), au Shubbak Festival à Londres, au Singapore Saxophone Symposium, à l’American Arts Festival de Beirut au Liban, au D-Caf Downtown Contemporary Arts Festival et Cairo Contemporary Music Days en Egypte, ainsi qu’au MATA Festival à New York.

Ses œuvres ont été interprétées par des ensembles prestigieux tels l’ensemble Xenia, le duo Harpverk, l’ensemble ECCMOP (Egyptian Contemporary Classical Music Composers), l’ensemble de musique contemporaine égyptienne, le London Symphony Orchestra, Fear No Music, Cairo Guitar Collective, Friends of MATA, l’ensemble Écoute et le quatuor Apollinaire.

En 2017, il fonde Cairo Impro, une série d’improvisations libres sous forme d’ateliers et de concerts, qui rassemble certains des meilleurs improvisateurs d’Egypte ainsi que des amateurs.

La musique de Bahaa, bercé par la musique arabe, s’inspire de la technique de plusieurs compositeurs tels György Ligeti, Iannis Xenakis et John Cage, mais puise également dans les techniques de la musique spectrale et d’Avant-garde, tout en gardant une influence orientale. Bahaa compose ce qu’il appelle de la “musique énergique”.

Bahaa a été en résidence à la Royal Opera House et au Shubbak Festival à Londres durant l’été 2017.

Il est soutenu par l’Institut français d’Égypte ainsi que par la Ressource culturelle “Al-Mawred Al-Thaqafy” qui soutient la création artistique dans le Monde arabe.

Bahaa El Ansary est compositeur-invité sur les productions de l’ensemble Le Balcon et en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis juillet 2019.