Trio Cantor

Publié dans Résidents actuels

© Jeroen Suys

Le trio Cantor est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis octobre 2016.

  • Shuichi Okada violon
  • Gauthier Broutin violoncelle
  • Jean-Paul Gasparian piano
  • Biographies

    Trio Cantor

    Amis de longue date, diplômés du CNSM de Paris et lauréats de plusieurs concours internationaux, Shuichi Okada (violon), Gauthier Broutin (violoncelle) et Jean-Paul Gasparian (piano) décident à l’automne 2015 de fonder le trio Cantor. En janvier 2016, ils sont invités par Gaëlle Le Gallic à son émission Génération Jeunes interprètes, où ils jouent, en direct sur France Musique, le Trio en sol mineur de Chausson. Quelques semaines plus tard, ils obtiennent le Prix des anciens lauréats au concours Musiques d’Ensemble de la FNAPEC. En août ils sont invités en tant qu’ensemble en résidence à la Roque d’Anthéron, ce qui leur permet notamment de jouer le Troisième trio de Brahms sur la grande scène du festival. Le trio Cantor entre en résidence à la Fondation Singer-Polignac à partir d'octobre 2016 tout en poursuivant sa formation auprès de Claire Désert et du trio Wandrer. Shuichi, Gauthier et Jean-Paul ont eu l'occasion de se produire dans des festivals tels que les Musicales d'Arradon, Les Solistes du Festival de Deauville, le Festival du Périgord Noir, ou encore le cycle Jeunes Talents à Paris.


    Photo Shuichix600Shuichi Okada violon

    Né en 1995 à Bordeaux, il commence l'étude du violon à l'âge de 5 ans. Après avoir commencé ses études au conservatoire de Bordeaux avec Stéphane Rougier, il est admis au CNSM de Paris à l'unanimité à l’âge de 15 ans, dans la classe de Roland Daugareil, Suzanne Gessner et Christophe Poiget. Étant passionné par la musique de chambre, il intègre la prestigieuse classe du quatuor Ysaye, et a la chance de travailler avec des professeurs tel que Claire Désert, François Salque, Jérôme Pernoo ou encore le trio Wanderer. Il participe souvent à des master classes, notamment avec Mihaela Martin, Pavel Vernikov, Patrice Fontanarosa, Donk Suk Kang, Sarah Nemtanu, Stephan Picard...

    Shuichi est sélectionné pour participer à de prestigieuses académies, comme l'académie Seiji Ozawa (Suisse), l'académie Carl Flesch ( où il y obtient le prix Stennebrüggen, le prix Carl Flesch ainsi que le prix Ginette Neveu ), ou le festival Santander. Il est lauréat de beaucoup de concours: 2ème prix au concours international Postacchini, 1er prix au concours international Ginette Neveu, 1er prix ainsi que le prix de la personnalité la plus remarquable au concours international de Mirecourt, et devient plus récemment lauréat dans de prestigieux concours comme le concours Lipizer (Gorizia) ou le concours Fritz Kreisler (Vienne).

    En 2015 il gagne le deuxième prix au concours Markneukirchen, et reçoit le prix « Prince of Hessen »lors des master classes à la Kronberg Academy. Cela lui donne l'opportunité de jouer avec des orchestres tel que l'orchestre lyrique d'Avignon, l'orchestre de la Hochschule de Weimar, l'orchestre symphonique de Nancy, l'orchestre du DFO (à la salle Pleyel), l'orchestre de chambre Nouvelle Europe, l'orchestre philharmonique de Baden-Baden, la philharmonique de Vogtland, l’orchestre de Normandie, l’orchestre de l’opéra de Toulon, l’orchestre de Bayonne… Shuichi est régulièrement invité à des festivals, tel que le festival Les vacances de M. Haydn, le festival de la Roque d'Anthéron dans le cadre des ensembles en résidence, le festival de la Vézère, les moments musicaux de La Baule, le festival de Pâques de Deauville, le festival de Giverny, le festival 1001 notes, le festival de Val d’Isère, le festival Musique à Guéthary, le festival de l’orangerie de Sceaux où il s’est produit avec des artistes tels que Jerôme Pernoo, Jerôme Ducros, Michel Strauss, Raphael Pidoux, Jean-Claude Vanden Eyden, Peter Frankl, Philippe Jaroussky, Mathieu Herzog, Antoine Tamestit, Claire Désert, Lise Berthaud, Itamar Golan, Jean- François Heisser, Amaury Coeytaux, Stéphanie-Marie Degand, Gérard Caussé, Pierre Fouchenneret…

    Il a eu l'occasion de jouer dans de grandes salles en tant que soliste ou en musique de chambre à la salle Pleyel, au Théâtre des Champs Elysées, à la salle Cortot, la Victoria Hall de Genève, la grande salle du Konzerthaus de Vienne, la grande salle de la Philharmonie de Paris, la fondation Louis Vuitton…

    Il joue un magnifique violon italien de Sanctus Seraphin (1735) prêté par la fondation Zilber.


    PortraitGauthier Broutin violoncelle

    Gauthier débute le violoncelle à l’âge de neuf ans avec son père, avant de rencontrer Philippe Muller. Il a obtenu son master du conservatoire supérieur de Paris, dans la classe de Raphaël Pidoux. Attiré très tôt par la musique de chambre et son répertoire, il a eu par la suite l’occasion de la pratiquer au sein notamment des prestigieuses académies Seiji Ozawa et Verbier. Il a régulièrement l’occasion de se perfectionner auprès de grands maîtres tel que Wolfgang Boettscher, Franz Helmerson, ou Gary Hoffman en participant aux académies de Villecroze, Karl Flesch, de Kronberg et de Verbier, où il a été bénéficiaire du prix Firmenich. Il a également reçu un prix spécial de l’académie Karl Flesch pour son interprétation du deuxième concerto de Haydn. Il est lauréat du concours FMAJI. Il a formé en janvier 2016 le trio Cantor avec le violoniste Shuichi Okada et le pianiste Jean-Paul Gasparian, formation déjà lauréate du prix des anciens lauréats du concours FNAPEC. Il a aujourd’hui la chance de jouer un violoncelle de Bernardel père, prêté pour deux ans par la fondation Zilber.


    Gasparian Jean-Baptiste-MillotJean-Paul Gasparian piano

    Né en 1995 à Paris de parents musiciens, Jean-Paul Gasparian est admis à l’unanimité au CNSM de Paris à 14 ans, où il obtient brillamment son master en 2015. Ses professeurs sont Olivier Gardon, Jacques Rouvier, Michel Béroff, Laurent Cabasso, Bertrand Chamayou et Tatiana Zelikman. Actuellement, il se perfectionne auprès d’Elisso Virsaladze en Italie et dans le cadre d’un 3ème cycle au CNSMDP avec Michel Dalberto et Claire Désert.

    Il est le vainqueur du prestigieux concours européen de Brême (Allemagne) en 2014, mais également lauréat des concours internationaux José Iturbi (Espagne) en 2015, GPIPL de Lyon (France) et Hastings (Angleterre) en 2013, ainsi que demi-finaliste au concours Géza Anda (Suisse) en 2015. Il remporte le prix de la fondation Cziffra en 2014 et devient lauréat de la fondation l’Or du Rhin en octobre 2016. Par ailleurs le 1er prix de philosophie au concours général des lycéens de France lui est attribué en 2013.

    Parmi les orchestres qui l’ont accompagné en soliste, citons l’orchestre national d’Île-de-France, l’orchestre philharmonique de Brême, Musikkollegium de Winterthur, l’orchestre de l’opéra de Rouen, l’orchestre régional de Normandie, l’orchestre de la Garde Républicaine, l’orchestre de la Radio-Télévision Serbe, l’orchestre symphonique du Monténégro, l’orchestre symphonique de Murcia, l’orchestre de Valence, l’orchestre symphonique de Caen, l’orchestre de l’Alliance, l’ensemble orchestral Mosan de Liège, l’orchestre Ostinato, dans les concertos de Mozart, Beethoven, Chopin, Liszt, Mendelssohn, Saint-Saëns, Tchaïkovski, Rachmaninov, Gershwin.

    Il s’est produit en récital ou avec orchestre à la Salle Gaveau, Salle Cortot, Fondation Louis Vuitton (concert diffusé en direct par Radio Classique), Tonhalle de Zürich, Die Glocke de Brême, Mozarteum de Salzbourg, Museum of Modern Art de Tel-Aviv, Kolarac de Belgrade, et dans des festivals tels que La Roque d’Anthéron, Les Flâneries de Reims (diffusion live par Medici.tv), Piano Folies du Touquet, Festival Chopin de Nohant, Piano en Valois, Automne Musical de Taverny, Nancyphonies, ainsi que par deux fois dans l’émission Génération jeunes interprètes de Gaëlle Le Gallic sur France Musique.

    Début 2017, il a fait partie de la saison de l’opéra de Rouen, s’est produit avec l’orchestre symphonique du Monténégro dans La Rhapsodie de Rachmaninov, puis entamé une série de récitals en Allemagne et en Italie. En été de la même année il fera ses débuts en récital au festival Chopin de Bagatelle, au festival de La Roque d’Anthéron, au festival Radio-France de Montpellier, ainsi qu’à l’Août musical de Deauville, aux Midi-Minimes de Bruxelles et aux Lisztomanias de Châteauroux. Plusieurs dates avec orchestre sont également prévues, notamment une tournée avec l’orchestre de chambre de Toulouse dans des concertos de Bach et Mozart.

    Par ailleurs, le festival Chopin de Nohant vient de publier un album d’archives consacré à Aldo Ciccolini, dans lequel est incluse la Sonate en sol mineur de Schumann enregistrée en live par Jean-Paul Gasparian (festival 2015). Le Magazine Classica a décerné à l’album son Choc du Mois et placé Jean-Paul parmi les 10 pianistes les plus prometteurs de la jeune génération. Un large portrait est également paru dans Pianiste du mois de mars.

    Jean-Paul est depuis septembre 2016 artiste résident à la Fondation Singer-Polignac, en compagnie de Shuichi Okada et Gauthier Broutin, avec qui il a fondé le Trio Cantor.

    Discographie




    Concerts à la Fondation Singer-Polignac

    Concert d'atelier : Trio Cantor | 21 septembre 2017

    Agenda