Quatuor Ardeo

Publié dans Anciens artistes en résidence

En résidence de 2010 à 2017

  • Quatuor Ardeo
    • Mi-Sa Yang violon
    • Carole Petitdemange violon
    • Inoue Noriko alto
    • Joëlle Martinez violoncell

 

Si Ardeo – en latin : je brûle – est le nom de ce quatuor, c’est aussi la devise avec laquelle les quatre jeunes femmes abordent leurs répertoires ; le succès leur donne raison. Constitué en 2001 au sein du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, le quatuor Ardeo fait aujourd’hui partie des formations françaises les plus louées par les médias et les plus applaudies par les publics.

Entre 2004 et 2009, le quatuor remporte notamment le second prix et deux prix spéciaux au Concours international de quatuor à cordes Chostakovitch à Moscou, le 2ème prix ainsi que le Prix de la presse internationale au prestigieux Concours international de quatuor à cordes de Bordeaux, le premier prix de la FNAPEC, les 3ème prix au Concours international de musique de chambre de Melbourne et au Concours international de quatuor à cordes « Premio Paolo Borciani » ainsi que, de nouveau en Italie, le Prix du public du festival de Bologna.

En plus de sa formation au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, le quatuor Ardeo se perfectionne auprès de Rainer Schmidt du Quatuor Hagen à la Escuela Superior de Música Reina Sofía de Madrid, et bénéficie également, lors de master-classes, des conseils de grands maîtres comme le Quatuor Hagen et le Fine Arts Quartet, P.L. Aimard, W. Levin, G. Pichler, P. Katz, A. Meunier, E. Feltz, G. Takacs, A. Keller et A. Brendel.

Ces acquis et leurs victoires aux concours conduisent le quatuor Ardeo sur les grandes scènes et festivals en Europe : Santander en Espagne, Kuhmo en Finlande, Concertgebouw d’Amsterdam aux Pays-Bas, Casino de Bâle en Suisse, Lockenhaus en Autriche, Schleswig-Holstein Musikfestival et Beethovenfest Bonn en Allemagne, Festival Elba isola musicale d'Europa de Youri Bashmet, Festival de Bologne et Amici de la Musica Firenze en Italie, Prussia Cove en Angleterre, Noël au Kremlin en Russie.

En France, on a pu les entendre à la Cité de la musique, au Musée d'Orsay, au Théâtre du Châtelet, au Théâtre Mogador, à la Salle Cortot, à l’Orangerie de Sceaux, ainsi que lors des Festivals de Radio France à Montpellier, de Comminges, de Deauville, d’Entrecasteaux, de Colmar, du pays de Faïence, des Moments Musicaux de La Baule, des Flâneries de Reims, du Septembre musical de l'Orne, de Cordes-sur-Ciel, de Musique en Périgord.

Le quatuor Ardeo aime partager la scène avec ses partenaires de prédilection : David Kadouch, Bertrand Chamayou, Jérôme Ducros, Renaud Capuçon, Henri Demarquette, Jérôme Pernoo, Alain Meunier, Vladimir Mendelssohn, Evgeni Koroliov ou encore Mario Brunello, Christoph Richter, Paul Katz, Reto Bieri, Michel Portal.

Investi dans la création de notre temps, le quatuor a travaillé en étroite collaboration avec des compositeurs comme Jonathan Harvey, Edith Canat de Chizy ou Kaija Saariaho.

Le quatuor Ardeo est soutenu fidèlement par Mécénat Musical Société Générale depuis 2005 et sélectionné en 2006 par Culturesfrance pour le programme Déclic. En résidence à la Fondation Singer-Polignac à Paris depuis 2008, le quatuor Ardeo jouit également d’une résidence chez Pro-Quartet depuis l’année 2010. S’alternant au premier violon, Carole Petitdemange et Olivia Hughes jouent toutes les deux des violons qui leur sont prêtés respectivement par la fondation Grumiaux et le Fonds instrumental Français.

Salué largement par la critique internationale, le quatuor Ardeo a présenté son premier disque en 2007 avec la première mondiale des deux premiers quatuors de Charles Koechlin. En 2010 est sorti, chez Transart Live, le disque Chostakovich avec le pianiste David Kadouch. Cette heureuse collaboration a donné suite à un autre enregistrement avec le même pianiste : le quintette de Schumann, qui a paru récemment chez Decca.

Parmi les autres projets du quatuor figure aussi la sortie du premier volume de l’intégrale des quatuors de Bartók, en CD audio pour le label Aparté, ainsi qu’en version film chez ClassicAll.tv.

 

petitdemangeCarole Petitdemange, violon

Carole Petitdemange a obtenu un premier prix de violon mention très bien à l’unanimité au CNSM de Paris dans la classe de Jean Jacques Kantorow.

Elle suit ensuite un cycle de perfectionnement de musique de chambre dans la classe de J.j.Kantorow et P.l.Aimard.

Elle se forme auprès d'artistes tels que avec Veda Reynolds, Ana Chumachenko, Joseph Silvertstein, Rainer Schmidt... à Rotterdam, Madrid, Bâle et Salzburg.

Elle remporte plusieurs prix de concours de violon et de musique de chambre sonate, trio et quatuor: : Pinerolo (Italie), Katerinholm (Suède), Schostakovitch (Moscou), Melbourne (Australie), International Music awards..

Son intérêt prononcé pour la musique de chambre l’amène à participer à de nombreux festivals de musique de chambre : festival de Santander, festival de Kuhmo, Prussia cove, Great Lakes festival, Beethovenfestspiel(Bonn), Musicades de Lyon, festival de Colmar...

Parmi ses partenaires de musique de chambre on trouve J.j.Kantorow, J.Silvertsein,V. Mendelssohn, F. Salque, C.Richter, A.Meunier, D.Kadouch, P.Katz..

Carole Petitdemange est membre fondateur du quatuor Ardeo avec lequel elle a enregistré plusieurs disques, le dernier pour le label Decca , quintette de Schumann avec David Kadouch.

Elle joue un magnifique violon de J.B Vuillaume prêté par la fondation A.Grumiaux.

 

Mi-Sa YangMi-Sa Yang, violon

Violoniste d’origine coréenne, Mi-Sa Yang est née et a grandi au Japon. Elle est admise au Conservatoire national supérieur de musique de Paris en musique de chambre après avoir terminé ses études avec Olivier Charlier et Jean-Jacques Kantorow.

Mi-Sa est primée de divers concours internationaux : premier prix au concours international Yehudi Menuhin pour jeunes violonistes en 2000, troisième prix et prix spécial du jury au concours international de musique de Sendaï en 2001, premier prix au concours international de musique Maria Canals de Barcelone en 2009.

Depuis que Mi-Sa a fait ses débuts avec orchestre à l’âge de douze ans au Japon, elle joue avec de nombreuses formations (Suk Chamber Orchestra, London Mozart Players, Sendaï Philharmonic Orchestra, Tokyo Symphony Orchestra, New Japan Philharmonic, Osaka Philharmonic Orchestra, Kyôto Symphony Orchestra, Kansai Philharmonic Orchestra, Century Orchestra Osaka), tout en se produisant également en récital.

En mars 2008, elle a fait ses débuts de soliste en Europe en interprétant le concerto de Reynaldo Hahn avec l’Orquesta Ciudad de Granada.

Son talent de chambriste s’épanouit par sa participation à divers festivals : l’Académie Maurice Ravel, Fêtes musicales en Touraine, la Roque d’Anthéron, musique de chambre à Giverny, Musique sur Ciel à Cordes-sur-Ciel, le festival de Pâques et l’Août musical à Deauville, le festival de l’Epau, Kuhmo Chamber Music en Finlande, La Folle Journée à Tokyo, la saison musicale du musée de l’armée à l’hôtel national des Invalides.

Depuis 2009 Mi-Sa Yang forme, avec beaucoup de succès, le trio Les Esprits avec Adam Laloum et Victor Julien-Lafferière et a rejoint en 2014 le quatuor Ardeo, tous deux en résidence à la Fondation Singer-Polignac.

 

martinez_jolleJoëlle Martinez, violoncelle

Née en 1983, Joëlle Martinez débute la musique à Castres (Tarn) dans sa ville natale puis intègre en 1996 le CNR de Toulouse dans la classe d’A.Cochet et P.Muller.

Elle obtient un premier prix d’instrument avant d’être nommée en 2001 au CNSM de Paris où elle reçoit l’enseignement de R.Pidoux , X.Phillips et Bruno Cocset (violoncelle baroque).

Très tôt, elle se passionne pour la musique de chambre et l’orchestre. Elle participe à la tournée 2000 de l’Orchestre Français des Jeunes et joue sous la direction de M.Plasson, Myung-Whun Chung, Jesus Lopez Cobos… Elle est invitée régulièrement au sein de l’Orchestre de Chambre « Les Dissonances » dirigé au violon par David Grimal.

La musique de chambre occupe une part centrale de son activité. Elle est membre fondateur du quatuor Ardeo depuis 2001.

Formation française reconnue et louée par les médias, cet ensemble remporte en 2004 le second prix et deux prix spéciaux au Concours International de Quatuor à Cordes Chostakovitch à Moscou. En 2005 le premier prix de la FNAPEC lui est décerné par la Fondation Polignac.

En 2005, le quatuor reçoit le 2ème prix ainsi que le prix de la presse internationale au concours international de Quatuor à Cordes de Bordeaux. En 2007, le quatuor se distingue au Concours International de Musique de Chambre de Melbourne : sélectionné pour la finale, il a remporté le 3ème prix des quatuors à cordes. Puis en juin 2008, le quatuor a remporté le 3ème prix lors de sa participation au Concours International de Quatuor à Cordes « Premio Paolo Borciani ».

Au sein de son quatuor, elle a ainsi reçu l’enseignement de Rainer Schmidt (quatuor Hagen) à l’Escuela Superior de Musica Reina Sofia de Madrid, de Walter Levin à la Horchschule de Bâle, et du quatuor Hagen au Mozarteum de Salzbourg. Cette formation a participé également à de nombreuses master-classes avec G.Pichler, Fine Arts Quartet, A.Keller, E.Feltz, G.Takacs et est invitée à se produire dans de nombreux festivals et salles de concerts (Concertgebouw d’Amsterdam, festival de Kuhmo en Finlande,Orangerie de Sceaux, Festival de Lockenhaus, musée d’Orsay, Casino de Bâle, Bologna festival…)

En mars 2007, le quatuor a présenté son 1er disque (C.Koechlin) salué par la critique ; en janvier 2010, il enregistre le quintette de Chostakovitch avec le pianiste David Kadouch. En septembre 2011, en collaboration avec ce dernier, il sort un disque Schumann chez Decca.

Parallèlement à sa carrière de quatuor, Joëlle Martinez se produit régulièrement en France dans les Suites de Bach. Elle est également invitée au séminaire de musique de chambre de Prussia Cove (IMS Festival) et au festival de Kuhmo (Finlande). Elle joue alors avec Svetlin Roussev, Hartmut Rohde, David Geringas, Carsten Schmidt, Alasdair Beatson, Manuel Hofer, Reto Bieri, James Boyd…

En 2011 elle est invitée par Marc Minkowski à se joindre aux Musiciens du Louvre Grenoble en tant que violoncelle solo.

Noriko_InoueNoriko Inoue, alto

Originaire de Kyoto au Japon, Noriko Inoue commence son apprentissage du violon à 4 ans. A l’âge de 20 ans, elle choisit de se consacrer à l’alto et c’est avec cet instrument qu’elle obtient sa licence, puis son diplôme à l’Université Toho Gakuen, dans la classe de M. Tanamura.

Elle commence à se faire connaître en remportant le prix de l’Académie Maurice Ravel en 2002 puis le prix du 16ème Festival des Arts de Kyoto, le prix Sonderpreis des Generalmusikdirektor à l’Académie Carl Flesch, le troisième prix d’alto au Concours de violon d’Avignon.

Elle poursuit parallèlement ses études et entre en cycle de perfectionnement au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon dans la classe de Tasso Adamopoulos. Après avoir obtenu son certificat de perfectionnement, elle décide de parfaire sa formation en Allemagne, et entre à la Staatliche Hochschule für Musik de Freiburg, où elle suit l’enseignement de Wolfram Christ.

Passionnée par la musique de chambre depuis toujours, elle suit les master-classes de Robert Mann, Valentin Erben, Sadao Harada, Atar Arad, le quatuor Emerson, Nobuko Imai, Bruno Pasquier, Bruno Giuranna et Jean-Claude Pennetier.

Elle a participé à l'enregistrement de La Truite de Schubert avec le trio Chausson pour le label Mirare.

Elle participe à de nombreux festivals parmi lesquels La Folle Journée Nantes, La Folle Journée au Japon, l’Orangerie de Sceaux, Les Moments Musicaux de La Baule, Les Flâneries de Reims et le festival Saïto Kinen organisé par Seiji Ozawa.

 

Discographie

 


Concerts à la Fondation Singer-Polignac

Concert de saison : Conquêtes formelles et expressives du quatuor à cordes | 16 octobre 2012

Concert d'atelier : Concert de résidents - Quatuor Ardeo | 1er février 2012

Concert de saison : La lutherie et l'archèterie au XXIe siècle | 8 février 2011

Concert d'atelier : Quatuor Ardeo | 21 décembre 2010

Rencontre musicale : Pour ou contre Wagner | 17 novembre 2009

Agenda