Trio Arnold

Publié dans Artistes résidents

en résidence depuis juillet 2019

  • Shuichi Okada violon
  • Manuel Vioque-Judde alto
  • Bumjun Kim violoncelle

Le trio Arnold est né de la rencontre de trois jeunes solistes, membres seniors de l'académie internationale Seiji Ozawa, Shuichi Okada (violon) Manuel Vioque-Judde (alto) et Bumjun Kim (violoncelle).

Lauréats de grands concours internationaux (Primrose, Tertis, Markneukirchen, Lipizer, Osaka) ils sont régulièrement appelés à jouer sur les plus grandes scènes tant en France qu’à l’étranger en tant que solistes ou en musique de chambre.

Grandement influencé par la pratique de la musique de chambre au sein de la prestigieuse académie du chef Seiji Ozawa, le trio se caractérise par la recherche constante d’une sonorité d’une grande homogénéité habituellement exclusivement réservée aux quatuors à cordes.

La saison 2019/2020 du trio Arnold sera consacrée aux trios à cordes de Ludwig van Beethoven. Acclamé pour ses quatuors à cordes, il a composé cinq trios qui, bien que souvent ignorés, possèdent toute la force expressive que l’on admire dans ses oeuvres les plus reconnues.

Shuichi Okada violon

Né en 1995 à Bordeaux, Shuichi débute l'étude du violon à l'âge de cinq ans et est admis au conservatoire supérieur de Paris à l'unanimité à l’âge de quinze ans, dans la classe de Roland Daugareil.

Il est lauréat de nombreux concours internationaux qui lui donnent l'opportunité de jouer en soliste avec des orchestres tels que l'orchestre lyrique d'Avignon, l'orchestre de la Hochschule de Weimar, l'orchestre symphonique de Nancy, l'orchestre de chambre Nouvelle Europe, l'orchestre philharmonique de Baden-Baden, le philharmonique de Vogtland, ou encore l’orchestre de Normandie.

Shuichi est régulièrement invité à des festivals  comme le festival Les vacances de Mr Haydn, le festival de la Roque d'Anthéron, les Moments musicaux de La Baule, le festival de Pâques de Deauville, le festival de Giverny, le festival Musique à Guéthary et le festival du Palazetto Bru Zane.

Il enregistre son premier album en sonate avec le pianiste Clément Lefebvre pour le label Mirare et participe à l’intégrale de la musique de chambre de Brahms, ainsi qu’à l’enregistrement de l'octuor de Schubert pour le label B Records.

Shuichi est membre du trio Arnold en résidence à la fondation Singer-Polignac et est soutenu par la Fondation Safran ainsi que la Fondation l'Or du Rhin.


Manuel Vioque-Judde alto

Né en 1991, Manuel est lauréat de nombreux prix internationaux, il est récompensé aux deux plus prestigieux concours d’alto, remportant en 2014 à Los Angeles le 2ème prix et le prix spécial de la meilleure sonate au XIVe Concours Primrose, puis en 2016 le 2ème prix du Concours Tertis sur l’Île de Man.

Aussi à l’aise en concerto qu’en musique de chambre, il a collaboré en France avec l’orchestre français des jeunes et l’orchestre des lauréats du conservatoire, en Belgique avec l'orchestre royal de chambre de Wallonie, au Venezuela avec l’orchestre symphonique Simon Bolivar, en République Tchèque avec le Moravian Philharmonic Orchestra, en Allemagne avec le Vogtland Philarmonic Orchestra et l’Elbland Philharmonie Sachsen, aux États-Unis avec le Santa Barbara Chamber Orchestra.

En tant que chambriste, il joue dans les plus grandes salles internationales, à la Folle Journée de Nantes, au Kamermuziek Festival Amsterdam, au festival de Verbier, à la Folle Journée Niigata et au Seiji Ozawa Matsumoto Festival au Japon, au festival de Pâques d'Aix en Provence, au Tanglewood Music Festival, au 5ème festival des jeunes solistes européens au Venezuela, au festival Août musical de Deauville, à la Philharmonie de Paris, au Victoria Hall de Genève, à Schloss Elmau et à Kronberg.

Son premier disque Viola Reflections, aux côtés du pianiste Cédric Lorel, parait en 2015 dans la collection Jeune soliste de la Fondation Meyer. Dédié à la musique anglaise, il est salué par la critique (Diapason, Cadences, France Musique...).

En 2017, il est nommé lauréat de la Fondation Banque Populaire et Révélation Classique Adami et en 2018 il fonde le Just Classik Festival à Troyes dont il est depuis le directeur artistique.


Bumjun Kim violoncelle

Né en 1994 en Corée du sud, Bumjun arrive en France à l’âge de sept mois. Il étudie dans la classe de Xavier Gagnepain au conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt avant d’être admis au conservatoire national supérieur de musique de Paris à quinze ans, dans la classe de Philippe Muller. 

Lauréat de nombreux prix internationaux, il est très vite l'invité de festivals du monde entier. En 2011 il est « jeune talent » du festival des Arcs et interprète la Sonate pour violoncelle seul de Zoltán Kodály, en direct sur France Musique. Il se produit depuis sur les grandes scènes internationales, au Victoria Hall de Genève, au théâtre des Champs Élysées, à la fondation Louis Vuitton, à la Philharmonie de Berlin, ou encore au Seiji Ozawa Halle de Tanglewood (États-Unis). 

Ayant intégré la célèbre Académie Karajan de l’orchestre philharmonique de Berlin, il a le privilège de jouer auprès des plus grands chefs d’orchestre de notre époque. 

Bumjun mène une vie active de chambriste, membre senior de la Seiji Ozawa International Academy Switzerland, il fonde en 2018 le trio Arnold et collabore régulièrement avec le quatuor coréen Novus. 

Il est depuis 2017, lauréat des fondations l’Or du Rhin, Safran et Banque Populaire.