Voix multiples

Publié dans Concerts de saison

James Ensor (1860-1949)
Ecce Homo (le Christ et les critiques)
1891, huile sur panneau, 12 x 16 cm
collection particulière

Dans cette toile de petite dimension, James Ensor donne ses traits au visage du Christ et ceux des critiques d'art Fétis et Max Sulzberger aux personnages qui l'entourent. L'aspect comique du tableau fait écho à la posture satirique de Maurizio Kagel et l'image du Christ au titre de son oeuvre : 24 décembre 1931


Programme

John Dowland (1553-1626)

The King of Denmark, His Galliard

Lachrimae Antiquae, extrait du cycle Lachrimae or 7 tears

George Benjamin (1960)

Upon silence, sur un poème de William Butler Yeats Long-legged fly

Interpètres
  • Ensemble Maja
    • Anaïs Bertrand mezzo-soprano
    • Robin Pharo, Margaux Blanchard, Olivia Gutherz, Louise Pierrard, Marion Martineau viole de gambe
    • Bianca Chillemi direction

Mauricio Kagel (1931-2008)

... den 24. xii 1931 nouvelles amputées pour baryton et instruments

Interprètes
  • Ensemble Maja
    • Jean-Christophe Lanièce baryton
    • Khoa-vu Nguyen violon
    • Andreï Malakhov alto
    • Clotilde Lacroix violoncelle
    • Rémi Demangeon contrebasse
    • Thibault Lepri, Othman Louati percussions
    • Paul Beynet, Bianca Chillemi piano

Biographies

Ensemble Maja

L’ensemble Maja est né de la rencontre et de l’amitié de jeunes musiciens professionnels issus du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, qui ont une passion commune : la voix. A l’origine de ses désirs d’expansion : le duo classique piano et voix. L’ensemble Maja explore, chevauche et explose ce schéma tant aimé. C’est ainsi qu’il va chercher tout le répertoire pour voix et petites formations instrumentales. Il s’appuie pour cela sur une formation à géométrie variable qui lui permet d’évoluer en toute liberté parmi une collection d’œuvres toujours très différentes.

L’ensemble Maja raconte des histoires en musique. Le prisme de la théâtralité est la clé pour faire accéder au plus grand nombre ce répertoire d’apparence « élitiste ». La démarche de l’ensemble s’inscrit dans un travail étroit entre chanteurs et instrumentistes qui sont au service d’une même finalité : la scène. Ici, pas de chef, mais le défi de se plonger à voix égales dans l’interprétation des œuvres. C’est l’espace à la frontière des genres qui l’intéresse en établissant une passerelle entre la musique de chambre et la musique lyrique. Fort de cette énergie, l’ensemble est lauréat du concours Musiques d’ensemble de la FNAPEC en février 2014.

Son choix d’œuvres s’est porté sur le répertoire pour voix et petites formations instrumentales, dont il propose l’exploration pour les XXe et XXIe siècles. Trois œuvres majeures ont indiqué les différentes voies adoptées par l’ensemble : Aventures et Nouvelles aventures de Gyorgy Ligeti pour trois chanteurs et ensemble de sept instrumentistes ; Les Chansons Madécasses de Maurice Ravel pour mezzo-soprano, flûte traversière, violoncelle et piano et …Den 24 xii 1931 pièce de théâtre musical de Maurizio Kagel pour baryton-basse, piano à quatre mains, quatuor à cordes et deux percussionnistes. Si l’ensemble Maja a le désir de promouvoir le répertoire de musique de chambre avec voix existant, il souhaite aussi mener une démarche de création musicale avec des compositeurs de la nouvelle génération. Ce projet a conduit l’ensemble Maja à réaliser les créations mondiales d’œuvres de Mathieu Bonilla, Matias de Roux et Januibe Tejera.

L’ensemble est en résidence à la Fondation Singer-Polignac depuis 2016.

En savoir +


Bianca Chillemi piano et direction

Bianca Chillemi baigne dans un univers riche en sonorités et en couleurs depuis sa plus jeune enfance. Issue d’une famille d’artistes argentins, elle découvre le jazz, le folklore et la peinture grâce à ses parents. Elle obtient au cours de ses études un master de lied et mélodie dans la classe d’Anne Le Bozec et Emmanuel Olivier, au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Elle est également titulaire d’un master dans la classe de direction de chant d’Erika Guiomar et Nathalie Dang, remis à l’unanimité du jury. Au cours de sa formation, Bianca a bénéficié des conseils d’éminents artistes parmi lesquels David Walter, Michel Moragues, le quatuor Ysaye, Hortense Cartier Bresson, Hartmut Höll, Andrea Corrazziari, Axel Bauni, Eric Battaglia, Jan Philip Schulze, Ariane Jacob et Susan Manoff pour n’en citer que quelques-uns.

Ses goûts éclectiques lui font aborder un très large répertoire, du classique au contemporain, du lied à l’opéra, les formations allant du duo à l’orchestre. C’est au gré des rencontres et des collaborations que sa personnalité se construit. En 2007, elle enregistre un CD avec l’ensemble vocal Aedes (dir. Mathieu Romano) pour l’œuvre Via Crucis de Liszt. Sa passion pour la voix commence en 2002. Depuis, elle noue de plus en plus de collaborations étroites avec les chanteurs, ce qui l’amène à fonder en 2012 son propre ensemble dédié à la musique de chambre du XXe siècle avec voix, l’ensemble Maja. Elle est pianiste-chef de chant sur Voyage à Reims de Rossini à l’abbaye de Royaumont en mai 2015, opéra mis en scène par Stephan Grögler, et sur la production de la Cité de la Musique à Paris de l’opéra de Betsy Jolas, Iliade l’amour, sous la direction de David Reiland, en mars 2016. Son vif intérêt pour la musique contemporaine l’amène à être sélectionnée par le festival d’Aix-en-Provence pour l’académie Voix et Création en juillet 2015.

Bianca est soutenue par la Fondation Meyer et le mécénat Société Générale.