20e anniversaire de la Fondation Prince Louis de Polignac

Publié dans Concerts en partenariat

La Fondation Prince Louis de Polignac

Reconnue d’utilité publique, la Fondation Prince Louis de Polignac a été créée en 1997. Elle a pour but de promouvoir la culture française et européenne et de contribuer au développement de la science.

Elle remet un Grand Prix et des prix de recherche, sur proposition des Académies de l’Institut de France (l’Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’Académie des sciences, l’Académie des beaux-arts et l’Académie des sciences morales et politiques) et du conseil d’administration de la Fondation.

18h - Remise des prix

19h30 - Récital

Frédéric Chopin (1810-1849)

Ballade n° 3 en la bémol majeur opus 47

Ballade n° 1 en sol mineur opus 23

Interprète
  • Jean-Paul Gasparian piano

Biographie

Jean-Paul Gasparian piano

Jean-Paul Gasparian est admis à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris à l'âge de 14 ans. Il bénéficie de l'enseignement d'Olivier Gardon, Jacques Rouvier, Michel Béroff, Laurent Cabasso, Bertrand Chamayou et Tatiana Zelikman. Après avoir obtenu son master en 2015, il se perfectionne auprès d’Elisso Virsaladze en Italie ainsi qu'auprès de Michel Dalberto et Claire Désert dans le cadre d’un 3ème cycle au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Il remporte les concours européens de Brême (Allemagne) en 2014, José Iturbi (Espagne) en 2015, le Grand prix international de piano de Lyon (France) et Hastings (Angleterre) en 2013. Il est demi-finaliste du concours Géza Anda (Suisse) en 2015. Il remporte le prix de la fondation Cziffra en 2014 et devient lauréat de la fondation l’Or du Rhin en 2016. Par ailleurs il reçoit le 1er prix de philosophie au concours général des lycéens français en 2013.

Jean-Paul Gasparian a joué en soliste avec de nombreux orchestres parmi lesquels l’orchestre national d’Île-de-France, l’orchestre philharmonique de Brême, Musikkollegium de Winterthur, l’orchestre de l’opéra de Rouen, l’orchestre régional de Normandie, l’orchestre de la Garde Républicaine, l’orchestre de la Radio-Télévision Serbe, l’orchestre symphonique du Monténégro, l’orchestre symphonique de Murcia, l’orchestre de Valence, l’orchestre symphonique de Caen, l’orchestre de l’Alliance, l’ensemble orchestral Mosan de Liège, l’orchestre Ostinat, dans les concertos de Mozart, Beethoven, Chopin, Liszt, Mendelssohn, Saint-Saëns, Tchaïkovski, Rachmaninov, Gershwin. Il a été l'invité de nombreux festivals parmi lesquels La Roque d’Anthéron, Les Flâneries de Reims, Piano Folies du Touquet, Festival Chopin de Nohant, Piano en Valois, Automne Musical de Taverny, Nancyphonies, ainsi que par deux fois dans l’émission Génération jeunes interprètes de Gaëlle Le Gallic sur France Musique.

Début 2017, il a participé à la saison de l’opéra de Rouen et s'est produit avec l’orchestre symphonique du Monténégro dans la Rhapsodie de Rachmaninov. Cet été, on a pu l'entendre au festival Chopin de Bagatelle, au festival de La Roque d’Anthéron, au festival Radio-France de Montpellier, ainsi qu’à l’Août musical de Deauville, aux Midi-Minimes de Bruxelles et aux Lisztomanias de Châteauroux. Le Magazine Classica a décerné son « Choc du mois » de mars 2017 à l’album d’archives consacré à Aldo Ciccolini dans lequel Jean-Paul interprète la Sonate en sol mineur de Schumann et l'a placé parmi les 10 pianistes les plus prometteurs de sa génération.