Bach et la France

Publié dans Saison 2016-2017

Programme

Bach et la France

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Première Suite pour orchestre en ut majeur BWV 1066

  • Ouverture
  • Courante
  • Forlane
  • Bourrées I & II
  • Passepieds I & II

Concerto pour clavecin n° 8 en ré mineur BWV 1059

  • Allegro
  • Presto

Jean-Marie Leclair (1697-1764)

Concerto pour flûte opus 7 n° 3 en ut majeur

  • Allegro
  • Adagio
  • Allegro assai

Jean-Philippe Rameau (1683-1764)

Suite pour orchestre de Castor et Pollux

  • Ouverture
  • Premier Air pour les athlètes
  • Sarabande
  • Tambourins
  • Les Talens Lyriques
  • Gilone Gaubert-Jacques, Gabriel Grosbard, Giacomo Tesini violon I
  • Charlotte Grattard, Josépha Jégard, Jean-Marc Haddad violon II
  • Lucia Peralta, Sarah Brayer-Leschiera alto
  • Mathurin Matharel violoncelle
  • Luc Devanne contrebasse
  • Jocelyn Daubigney flûte
  • Vincent Blanchard, Mathieu Loux hautbois
  • Catherine Pépin basson
  • Christophe Rousset clavecin et direction

Talensx600

Les Talens Lyriques © FSP FV

Biographies

cr ceric larrayadieu x600Christophe Rousset direction & clavecin

Fondateur de l’ensemble Les Talens Lyriques et claveciniste internationalement reconnu, Christophe Rousset est un musicien et chef d’orchestre inspiré par sa passion pour l’opéra et la redécouverte du patrimoine musical européen.

L’étude du clavecin à La Schola Cantorum de Paris avec Huguette Dreyfus, puis au Conservatoire Royal de la Haye avec Bob van Asperen (il remporte à 22 ans le prestigieux 1er Prix du 7e concours de clavecin de Bruges), suivie de la création de son propre ensemble, Les Talens Lyriques, en 1991, permettent à Christophe Rousset d’appréhender parfaitement la richesse et la diversité des répertoires baroque, classique et pré-romantique.

D’abord remarqué pour ses extraordinaires qualités de claveciniste, il impose vite son image de chef et se voit invité à diriger son ensemble dans le monde entier (Opéra de Paris, De Nederlandse Opera, Théâtre des Champs-Élysées, Salle Pleyel, Opéra de Lausanne, Teatro Real, Theater an der Wien, Opéra Royal de Versailles, Théâtre Royal de la Monnaie, Barbican Centre, Carnegie Hall, Concertgebouw Amsterdam, Festivals d’Aix-en-Provence et Beaune, etc.).

Parallèlement, il poursuit une carrière active de claveciniste et de chambriste en se produisant et en enregistrant sur les plus beaux instruments historiques. Ses intégrales des œuvres pour clavecin de F. Couperin, Rameau, d’Anglebert et Forqueray et les divers enregistrements consacrés aux pièces de J.-S. Bach (Partitas, Variations Goldberg, Concertos pour clavecin, Suites anglaises, Suites françaises, Klavierbüchlein) sont vus comme des références. Son dernier album consacré à un autre monument du Cantor allemand, le 2e livre du Clavier bien tempéré (Aparté) – enregistré au Château de Versailles sur un clavecin Joannes Ruckers (1628) –, a reçu de multiples récompenses dont un Choc de Classica et le prix CD of the week de la radio anglaise Radio 3. Les instruments du Musée de la Musique à Paris lui ont par ailleurs été confiés pour l’enregistrement de trois disques dédiés à Royer, Rameau et Froberger.

La dimension pédagogique revêt également une importance capitale pour Christophe Rousset qui dirige et anime des masterclasses et académies de jeunes (Accademia Musicale Chigiana de Sienne, CNSMD de Paris, Académie d’Ambronay, Orchestre Français des Jeunes Baroque, Jeune Orchestre Atlantique, Junge Deutsche Philharmonie, Britten-Pears Orchestra) et s’investit avec énergie aux côtés des musiciens des Talens Lyriques dans l’initiation de jeunes collégiens de Paris et d’Ile de France à la musique.

Il poursuit en outre une carrière de chef invité (Liceu Barcelone, San Carlo Naples, Scala de Milan, Opéra Royal de Wallonie, Orchestre national d’Espagne, Hong Kong Philharmonic Orchestra, Orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie..) et se consacre également à la recherche musicale à travers des éditions critiques et la publication en 2007 d’une monographie de Rameau chez Actes Sud.

Christophe Rousset est Chevalier de La Légion d’Honneur, Commandeur des Arts et des Lettres et Chevalier de l’Ordre national du Mérite.


les talens lyriques cjacques verreesx600Les Talens lyriques

L'ensemble Les Talens Lyriques a été créé il y a vingt-cinq ans par le claveciniste et chef d’orchestre Christophe Rousset. La formation instrumentale et vocale tient son nom du sous-titre d’un opéra de Rameau : Les Fêtes d’Hébé (1739).

Défendant un large répertoire lyrique et instrumental qui s’étend du Premier Baroque au Romantisme naissant, Les Talens Lyriques s’attachent à éclairer les grands chefs-d’œuvre de l’histoire de la musique, à la lumière d’œuvres plus rares ou inédites, véritables chaînons manquants du patrimoine musical européen. Ce travail musicologique et éditorial est une priorité de l’ensemble qui rencontre ainsi un large succès public et critique.

Les Talens Lyriques voyagent de Monteverdi (L’Incoronazione di Poppea, Il Ritorno d’Ulisse in patria, L’Orfeo), Cavalli (La Didone, La Calisto) à Hændel (Scipione, Riccardo Primo, Rinaldo, Admeto, Giulio Cesare, Serse, Arianna in Creta, Tamerlano, Ariodante, Semele, Alcina) en passant par Lully (Persée, Roland, Bellérophon, Phaéton, Amadis, Armide), Desmarest (Vénus et Adonis), Mondonville (Les Fêtes de Paphos), Cimarosa (Il Mercato di Malmantile, Il Matrimonio segreto), Traetta (Antigona, Ippolito ed Aricia), Jommelli (Armida abbandonata), Martin y Soler (La Capricciosa corretta, Il Tutore burlato), Mozart (Mitridate, Die Entführung aus dem Serail, Così fan tutte, Die Zauberflöte), Salieri (La Grotta di Trofonio, Les Danaïdes, Les Horaces), Rameau (Zoroastre, Castor et Pollux, Les Indes galantes, Platée, Pygmalion), Gluck (Bauci e Filemone, Alceste), Beethoven et enfin Cherubini (Médée), García (Il Califfo di Bagdad), Berlioz, Massenet ou Saint-Saëns.

La recréation de ces œuvres va de pair avec une collaboration étroite avec des metteurs en scène ou chorégraphes tels que Pierre Audi, Jean-Marie Villégier, David McVicar, Eric Vigner, Ludovic Lagarde, Mariame Clément, Jean-Pierre Vincent, Macha Makeïeff, Laura Scozzi, Natalie van Parys, Marcial di Fonzo Bo, Claus Guth, Robert Carsen, David Hermann, Christof Loy ou David Lescot.

Outre le répertoire lyrique, l’ensemble explore d’autres genres musicaux tels que le Madrigal, la Cantate, l’Air de cour, la Symphonie et l’immensité du répertoire sacré (Messe, Motet, Oratorio, Leçons de Ténèbres,…). Les Talens Lyriques sont ainsi amenés à se produire dans le monde entier, dans des effectifs variant de quelques musiciens à plus d’une soixantaine d’interprètes de toutes générations.

À l’occasion des vingt-cinq des Talens Lyriques, la saison 2016-2017 réunit l’essentiel de l’identité musicale de l’ensemble, notamment à travers l’axe musical France-Italie cher à Christophe Rousset. Chefs-d’œuvre lyriques et concerts de musique instrumentale couvrent une grande partie du répertoire. La musique française tout d’abord, avec Couperin, Rebel et Marais (« Les Musiciens de la Chambre du Roi »), Charpentier (Actéon) et bien sûr Rameau (Pygmalion). Le répertoire italien ensuite, avec Monteverdi (Madrigaux – mise en scène Pierre Audi) et Cavalli (La Calisto – mise en scène Mariame Clément), complété par un dialogue musical entre l’Allemagne et la France (« Bach et la France ») et un inédit de Salieri créé au cœur de l’Europe des Lumières (Les Horaces). D’autres grands noms de l’art lyrique européen se succèdent tout au long de la saison avec Purcell (Fairy Queen – mise en scène Mariame Clément, Dido and Æneas) Mozart (Die Zauberflöte – mise en scène David Lescot) ou encore Hændel (Alcina, Tamerlano) que Les Talens Lyriques retrouvent à Ambronay et dans le cadre de leur participation à la première édition du festival d’opéra baroque Les Journées de Galilée, à Saint-Jean-d’Acre (Akko-Israël).

La discographie des Talens Lyriques comprend une cinquantaine de titres, enregistrés chez Erato, Fnac Music, Auvidis, Decca, Naïve, Ambroisie, Virgin Classics, Outhere et Aparté. L’ensemble a également réalisé la célèbre bande-son du film Farinelli (1994).

Cette saison, Les Talens Lyriques célèbrent un double anniversaire avec une décennie de pédagogie musicale dispensée dans les établissements scolaires d’Ile-de-France. Depuis 2007, l’Ensemble s’emploie à initier de jeunes collégiens à la musique, à travers un programme d’actions artistiques ambitieuses et d’initiatives pédagogiques innovantes. L’un des événements de la saison est la mise à disposition gratuite du dispositif d’apprentissage numérique de la musique, t@lenschool, pour les enseignants, écoles de musique, conservatoires et institutions musicales.

Les Talens Lyriques sont soutenus par le Ministère de la Culture et de la Communication et la Ville de Paris. Ils reçoivent également le soutien du Cercle des Mécènes et de la Fondation Annenberg / GRoW - Gregory et Regina Annenberg Weingarten. Les Talens Lyriques sont membres fondateurs de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) et du PROFEDIM (Syndicat professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique).

logo LTL 2 Cercle des mcnes 3 Annenberg Foundation