Le latin aujourd'hui

Posted in Colloques Sciences & Sciences Humaines

Armarium (armoire à livre), Ostie, bas-relief, III è s. apr.JC., MET, New York

sous la présidence de Monsieur Michel Zink, de l’Académie française

secrétaire perpétuel de l'Académie des inscriptions et belles lettres

Avant-propos

De tout côté on s’interroge sur les conséquences du déclin des Humanités et de l’enseignement des langues anciennes. Certains veulent trop vite enterrer le latin, d’autres le pleurent trop vite.

Mais le latin bouge encore. Les recherches sur la philologie, l’histoire ou la vie littéraire du monde antique témoignent d’une vitalité et d’une fécondité remarquables. L’intérêt croissant pour le latin médiéval et humaniste met en lumière une latinité oubliée. Les études latines attirent aujourd’hui des esprits particulièrement brillants, subtils et audacieux.

Pour que cet élan scientifique se poursuive il est capital d’entretenir et de développer l’attrait spontané des élèves pour le latin.

C’est pourquoi ce colloque comporte deux parties distinctes (la recherche, l’enseignement) mais étroitement solidaires.

Les questions qu’il pose et les réponses qu’il propose intéresseront tous ceux que préoccupent la formation et la vie de l’esprit.

Programme

9h30 Accueil et inscription des participants

9h45 Ouverture du colloque 

SESSION 1 - Etat présent de la recherche

10h John Scheid : Perspectives actuelles de l’édition critique. L’apport de la philologie moderne à la connaissance des lettres latines. Son programme, ses ressources, ses méthodes, ses accomplissements.

10h45 Alexandre Grandazzi : La Rome antique : histoire et archéologie. Hier simple « science auxiliaire », aujourd’hui discipline foisonnante, l’archéologie nous oblige à repenser l’histoire de Rome et de sa littérature.

11h30 - 11h45 Pause

11h45 Jean-Yves Tilliette : Un continent en cours d’exploration : la littérature latine du Moyen Âge et de la Renaissance. Le bilan des travaux accomplis par les « médiolatinistes » et les « néolatinistes » est ici présenté sur la base quelques exemples.

12h30 Discussion

13h-14h Pause déjeuner


SESSION 2 - Le latin et l’école 

14h Pascal Charvet : L’enseignement des langues et cultures de l’Antiquité classiques. La place des humanités dans les nouveaux programmes des lycées. Principes, méthodes, objectifs.

14h45 Jean Trinquier et Marion Bellissime : Le latin dans l’enseignement. Les défis à relever (Jean Trinquier) ; la pratique quotidienne de l’enseignement, expériences concrètes et pistes de réflexion (Marion Bellissime).

15h30 Nicola Gardini : Regards sur les expériences étrangères : réflexion sur la réhabilitation des études latines. Le débat de société, ses thèmes et ses enjeux.

16h15 - 16h30 Pause

16h30 Discussion

17h-17h45 Conclusion par Michel Zink, de l’Académie française

Biographies

John Scheid

John Scheid, né en 1946, agrégé, ancien membre de l’École Française de Rome, docteur d’État, a été directeur d’études à l'École Pratique des Hautes Études (1983 – 2001) avant d’être élu professeur au Collège de France (chaire « Religion, institutions et société de la Rome antique », 2001-2016). Vice-administrateur du Collège de France de 2012-2015.

Membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

[haut]


Alexandre Grandazzi

Ancien élève de l’ENS de la rue d’Ulm, agrégé de lettres classiques, ancien membre de l’École française de Rome, Alexandre Grandazzi dirige le Département d’études latines de la Faculté des lettres de la Sorbonne, ainsi qu’une importante équipe de recherches consacrée à l’édition, l’interprétation et la traduction des anciens (EDITTA).

Il a publié notamment : La Fondation de Rome. Réflexion sur l’histoire (2004) ; Les Origines de Rome (2019 ; Alba Longa, histoire d’une légende (2008) ; Urbs. Histoire de la ville de Rome, des origines à la mort d’Auguste (2017) ; ainsi qu’un livre d’entretiens avec J. de Romilly (2003).

[haut]


Académie des Inscriptions et Belles Lettres © Juliette Agnel

Jean-Yves Tilliette

Jean-Yves Tilliette, membre de l’Institut, est ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de lettres classiques et ancien membre de l’École française de Rome. Il a été professeur à la Faculté des lettres de l’Université de Genève de 1990 à 2019 (langue et littérature latines du Moyen Âge). Ses recherches et publications portent sur la poésie latine des XIe-XIIIe s., la poétique et la stylistique médiévales, la réception par le moyen âge occidental des auteurs et traditions culturelles de l’Antiquité gréco-latine. On lui doit notamment l’édition critique de l’œuvre poétique de Baudri de Bourgueil (Paris, Les Belles Lettres, 1998-2003), un essai sur la Poetria nova de Geoffroy de Vinsauf (Des mots à la Parole, Genève, Droz, 2000), et de nombreuses études sur la réception médiévale de la « matière de Troie » et de l’œuvre d’Ovide.

[haut]


Pascal Charvet

Helléniste, spécialiste de René Char et traducteur, Pascal Charvet a été professeur dans le secondaire en réseau prioritaire, puis en classes préparatoires. Nommé inspecteur général en 2003, il a ensuite été directeur de l’Onisep de 2008 à 2013, puis de 2013 à 2015, vice-recteur de la  Polynésie française. Il exerce des responsabilités éditoriales dans le cadre de la collection « Bouquins » (Robert Laffont). Il est l’auteur de nombreuses traductions du grec et du latin dont les Élégies amoureuses de Properce à l’Imprimerie nationale (2004). Il a remis avec David Bauduin, inspecteur général, un rapport en 2018 au ministre de l’Éducation nationale sur les Humanités et la valorisation des langues et cultures de l’Antiquité.

[haut]


Marion Bellissime

Marion Bellissime est agrégée de lettres classiques et docteure en langues, littérature et histoire anciennes. Ancienne pensionnaire de la Fondation Thiers, elle enseigne actuellement en collège REP dans l’académie de Lyon, tout en poursuivant ses recherches. Ses travaux portent sur l’historiographie romaine de langue grecque et elle a notamment publié un volume de L’Histoire romaine de Dion Cassius aux Belles Lettres (2018).

[haut]


Jean Trinquier

Ancien élève de l’École normale supérieure, ancien membre de l’École française de Rome, agrégé de lettres classiques, Jean Trinquier est actuellement maître de conférences dans le département des sciences de l’Antiquité de l’École normale supérieure, directeur adjoint de l’UMR 8546 « Archéologie et philologie d’Orient et d’Occident » et vice-président de la 8e section du Conseil national des Universités. Il a enseigné le latin au lycée et au collège, à l’Université de Lille III et à l’École normale supérieure. Ses recherches portent sur l’histoire des savoirs naturalistes dans l’Antiquité et sur l’histoire des relations homme-animal dans l’Antiquité.

[haut]


Nicola Gardini

Nicola Gardini enseigne la littérature comparée à l’Université d’Oxford. Romancier, poète, traducteur, il est également l’auteur de nombreuses études consacrées à des auteurs antiques.

Il a publié aux Éditions de Fallois Vive le latin, Histoires et beauté d’une langue (2018), Les 10 mots latins qui racontent notre monde (2019) et Avec Ovide, le bonheur de lire un classique (2019). Dernier ouvrage paru : Rinascere. Storie e maestri di un’idea italiana, Garzanti, 2019.

[haut]