Au cœur de l'enfer

Posted in Concerts de saison

Programme

Olivier Messiaen (1908-1992)

  • Quatuor pour la fin du temps (1940)
    • Liturgie de cristal
    • Vocalise, pour l'Ange qui annonce la fin du Temps
    • Abîmes des oiseaux
    • Intermède
    • Louange à l'éternité de Jésus
    • Danse de la fureur pour les sept trompettes
    • Fouillis d'arcs-en-ciel, pour l'Ange qui annonce la fin du Temps
    • Louange à l'immortalité de Jésus

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)

  • Trio avec piano n° 2 opus 67
    • Andante – Moderato
    • Allegro con brio
    • Largo
    • Allegretto
Interprètes
  • Trio Messiaen
    • David Petrlik violon
    • Volodia van Keulen violoncelle
    • Philippe Hattat piano
  • Raphaël Sévère clarinette

Biographies

Trio Messiaen

Le Trio Messiaen est propulsé sur le devant de la scène internationale en remportant en 2018 le 1er Prix à l’unanimité avec félicitations du jury du Concours International de Musique de Chambre de Lyon, ainsi que 5 prix spéciaux.

D’ores et déjà salué et distingué par les médias, le Trio Messiaen se produit entre autres aux festivals de la Roque d’Anthéron, de Deauville, de Bélaye, de Povoa de Varzim, aux Folles Journées de Nantes et Tokyo, à la Folle Nuit de Grenoble, et se fait l’invité de France Musique pour l’émission Plaisir du Quatuor animée par Stéphane Goldet.

En 2019/20, le Trio Messiaen est notamment l’invité du Festival Radio France Occitanie Montpellier, du Festival international de Besançon, de la Philharmonie de Paris, du Festival Musique en Eté à Genève, de l’Auditorium du Louvre, des Grands Concerts à Lyon, du Septembre Musical de l’Orne, de La Belle Saison, de la Société Philharmonique de Valence…

Complices depuis leurs débuts avec le clarinettiste Raphaël Sévère, ils abordent ensemble le répertoire du quatuor en « formation Messiaen » dont le célèbre Quatuor pour la fin du temps est l’œuvre maîtresse.

Le premier enregistrement dans cette formation parait en novembre 2018 pour le label Mirare et est naturellement consacré au Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen, ainsi qu’aux Court Studies from the Tempest de Thomas Adès. Cet enregistrement s’impose déjà comme une référence moderne, puisqu’il est récompensé d’un Diapason d’Or ainsi que d’un Choc Classica.

Le Trio Messiaen est en résidence depuis 2014 à la Fondation Singer-Polignac.

En savoir +


Raphaël Sévère clarinette

Vainqueur du concours de Tokyo à l’âge de douze ans, nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie « Révélation soliste instrumental » à quinze ans, Raphaël Sévère remporte en novembre 2013 le prestigieux concours des Young Concerts Artists de New York qui lui décerne le 1er Prix ainsi que huit des dix Prix spéciaux. 

Raphaël s’est produit en soliste avec le Deutsche Sinfonieorchester à la Philharmonie de Berlin, l’Orchestra of St. Luke au Alice Tully Hall de New York, l’orchestre de chambre de Paris au festival de Saint-Denis, l’orchestre national de Russie au festival de Colmar, le London Philharmonic Orchestra, le Konzerthausorchester de Berlin, les orchestres nationaux du Capitole de Toulouse, de Bordeaux-Aquitaine, des Pays de la Loire, de Lille, de Strasbourg, de l’Île-de-France. 

En récital, il est présent au Théâtre des Champs Elysées, Kennedy Center de Washington et Merkin Concert Hall de New York, Gardner Museum de Boston et de Vancouver, à l’Auditorium du Louvre, KKL de Lucerne, Rheingau Musik Festival, Mecklenburg-Vorpommern Festspiele, Fondazione La Società dei Concerti di Milano, French May de Hong-Kong, festival de la Grange de Meslay, Salle Molière à Lyon, Grand Théâtre d’Aix en Provence, festival de Radio France Montpellier, les Folles Journées de Nantes, de Varsovie, de Tokyo. 

En musique de chambre, il a pour partenaires les quatuors Ebène, Modigliani, Prazák, Van Kuijk, les trios Wanderer, les Esprits et Messiaen, également Martha Argerich, Boris Berezovsky, Adam Laloum, Jean-Frédéric Neuburger, Gidon Kremer, David Grimal, Gérard Caussé, Antoine Tamestit, Gary Hoffman, Xavier Philips, Victor Julien-Laferrière et François Salque. 

Attiré depuis toujours par la création et étant lui-même compositeur, il crée en 2016 sa première pièce Obscurs pour clarinette et guitare à la salle Cortot avec Antoine Morinière, éditée par L’empreinte mélodique. En 2019, il compose Sept miniatures pour piano seul (création en février 2019) et Entre chien et loup pour guitare seule (création à Vienne en été 2019). En 2020, il créera son premier concerto pour clarinette et orchestre, commande de l’orchestre de Bretagne.

Ses disques ont été distingués, entre autres, par Diapason (Diapason d’Or), Classica (Choc), Télérama (évènement ffff).

En 2017 parait un album consacré au 1er Concerto pour clarinette de Carl Maria von Weber enregistré à la Philharmonie de Berlin avec le Deutsches Sinfonieorchester sous la direction d’Aziz Shokhakimov, couplé à deux œuvres du même compositeur avec le pianiste Jean-Frédéric Neuburger (Mirare).

Complice de toujours avec le trio Messiaen, ils font paraitre en 2018 un album consacré au Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen ainsi qu’aux Court Studies from the Tempest de Thomas Adès (Mirare, diapason d’or et choc Classica).