Lettre de Colette à la Princesse de Polignac n°153

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Très chère Winnie, j'étais inquiète. Je croyais que vous m'oubliiez. Un charmant télégramme me rassure. Mais vous êtes dans un pays où il fait bien mauvais temps !

C'est peu de dire que je me languis de vous. On ne ment pas sur un tel papier, - on n'oserait pas. Il est fait pour l'affirmation de grands sentiments absolus, indéformables et éternels. Il me convient donc tout à fait, ma très chère Winnie, quand c'est à vous que j'écris. Je vous embrasse, et vous suis toujours constamment attachée. Si vous le voulez bien, dites à Marie-Blanche et à Jean de Polignac que je suis de bon coeur leur vieille amie. Votre Colette

Informations supplémentaires - sur cette lettre

  • Lettre de: Colette
  • Lettre à: Princesse de Polignac
  • Type lettre: Lettre
  • Date lettre: 0000-00-00
  • Images lettre: wsp_colette_153_01.jpg,wsp_colette_153_02.jpg